VESOUL VOTRE VILLE

14 janvier 2019

Invitation aux voeux du groupe VVV + Cirage de pompe 2019

invitation voeux cirage de pompes 26012019

Posté par VESOULVOTREVILLE à 17:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 décembre 2018

Compte rendu du Conseil Municipal du 17 décembre 2018

Ce Conseil est principalement consacré au vote du bufget primitif pour 2019.

En ouverture, le Maire sans doute inspiré par les "cadeaux" de Macron au plan national, propose que les garderies municipales deviennent gratuites.

Frédéric BERNABE demande, en vain, que la gratuité s'étende aussi aux transports scolaires. Nadia CHARMY attire l'attention du Conseil Municipal sur la sécurité des élèves aux sorties de classe, spécialement rue Belin.

A propos de budget, le Maire rejoint pour une fois le Groupe communiste pour constater que les élus locaux perdent une partie de leur autonomie depuis la baisse des dotations de l'Etat et l'application de la loi NOTRE.

Frédéric BERNABE propose, en conséquence, que les dépenses et les recettes présentées au budget primitif 2019 soient votées séparément ; ce qui est refusé. Son groupe ne votera pas ce budget.

Le Conseil se penche sur la diminution de l'empreinte carbone suite à l'amélioration apportée aux chaufferies des bâtiments publics. Frédéric BERNABE souhaite que l'on distingue l'investissement "lourd" ;  qui répond à un besoin des concitoyens non existant et qui apporte une nouveauté à la ville, à la différence des investissements contraints, qui font partie de l'entretien des biens publics, comme le changement d'une chaudière usagée.

Mr BERNABE s'inquiète aussi des crédits non alloués cette année pour la rénovation du gymnase Lassalle.

Le coût du magasine couleur de la CAV qui remplace celui le bulletin municipal est aussi évoqué. Grace aux publicités, il ne coûte pas plus cher...

Marie-Dominique AUBRY, ancienne 1ère Adjointe, trouve ce budget opaque et ne le votera pas avec son groupe nouvellement créé.

Enfin le projet d'extension de la zone naturelle protégée du Sabot porte à débat, avec la question des conséquences sur l'activité de l'aérodrome et économique aux alentours. La délibération est vue comme trop contraignante et modifiée pour demandée plus d'informations sur les impacts et la mise en place de discussions avec les services de l'Etat concernés pour une meilleure présentation du projet.

 

Posté par VESOULVOTREVILLE à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2018

INTERVENTION complète de Frédéric BERNABE au Conseil Municipal du 26 novembre 2018

Nous sommes dans un contexte particulier et ceci à tous les niveaux.

Tout d’abord un contexte politique de grande inquiétude pour le monde du travail, manuel et intellectuel, pour les retraités, les précaires, les petites gens.
Le pouvoir en place, avec une rare violence, décèle le socle même de notre solidarité nationale, avec tout un arsenal législatif qui va à l’encontre de nos intérêts :
→ Soit par le biais des ordonnances travail qui amènent les salariés à travailler gratuitement pendant ½ heure par jour.
→ Soit par des atteintes frontales contre les retraites, la sécurité sociale, la santé
→ Soir par la suppression de la TH-le matraquage fiscal, que vous aviez un temps décrié, alors qu’aujourd’hui, c’est silence radio ! Pourquoi ?
Je dis cela sans rien vous apprendre, en préambule de nos OB, parce que tous ces choix de notre société régressive vont à l’encontre, aussi, de nos villes et communes.
→ La baisse significative du Pouvoir d'Achat impact fortement la commune et le centre-ville
→ Réduit l’activité économique, développe du chômage et de la misère
→ La fermeture de nos services publics ou leur disparition à grande ou petite vitesse
→ C’est aussi la baisse de la population 
→ C’est la fermeture de classes, d’écoles et collèges…


Rien de bon pour la santé de nos finances locales.


La suppression de TH remet en cause notre autonomie financière, et va nous pénaliser, à très court terme, pour satisfaire les besoins de nos habitants.
Ex : les efforts faits en matière d’économie d’énergie seront anéantis, en termes de recettes, par l’augmentation du prix des énergies.
Et tout est à l’avenant.


Nous vivons une véritable crise de société symbolisée par :


→ la suppression de l’Impôt Sur la Fortune
→ et l’augmentation de la CSG
→ ou l’écologie punitive qui se concrétise par des hausses et des taxes, alors que le groupe total vient d’annoncer 10 milliards de profit !


Quand je dis cela, je ne m’éloigne pas de notre sujet.


Le document d’Orientation Budgétaire :
A- La baisse de la DGF, si elle stagne, n’est pas pour autant compensée (P 14) la perte de 1 M € perdu à jamais.
B- L’endettement (P 7) mis sous surveillance, par le pouvoir politique en place.
C- Le soutien à l’investissement (P 7) conforté, mais les enveloppes n’augmentent pas…les besoins oui, au total, c’est une baisse globale de l’investissement (P 8) du bloc communal.
D- (P 7), dernière ligne, « l’état continue à se désengager en parallèle….emploi, aides, etc…
E- Pour terminer, l’épargne se dégrade de manière significative (P 13).


C’est dans ce contexte-là qu’il faudra monter un budget primitif pour 2019, contexte où 50% des maires ne souhaitent pas se représenter, tellement les marges de gestion sont devenues insupportables de toute part.


Enfin, c’est pourquoi je suis solidaire, comme 80% de nos concitoyens, du mouvement des gilets jaunes, qui est l’expression de cette exaspération collective, et qui en dit long sur l’état de notre société.


Le nouveau monde a beaucoup jauni en très peu de temps.


Je souhaite, Mr le Maire, que dans le prochain budget, nous soyons très attentifs à tout ce que je viens de développer.


Pour le bien-être et la satisfaction de nos concitoyens.

Frédéric BERNABE.

Posté par VESOULVOTREVILLE à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Compte rendu Conseil Municipal de Vesoul du Lundi 26 novembre 2018

Le but de ce conseil était centré sur le Débat d'Orientation Budgétaire, le DOB, afin de préparer le prochain conseil du 17 décembre qui portera sur le Budget Primitif 2019.

Le Maire :

- expose les nouvelles règles, suite à la diminution de la taxe d'habitation ( qui profitera aux vésuliens modestes, sooit la majorité de la population vésulienne). Cette diminution sera "normalement" compensée par l'Etat, l'an prochain... Sans que cela soit assuré.

- regrette que la modification des règles d'attribution de l'aide aux fonctionnement (DGF) des communes fasse perdre 1 million d'euros à Vesoul. Or certaines dépenses (équipement en chaudières plus économesà sont nécessaires pour que les communes fassent des économies d'énergie. Il constate le désengagement de l'Etat à propos des emplois aidés.

- Néamoins, le Maire reste confiant dans l'avenir de Vesoul : vu le nombre de constructions de logements privés et l'arrivée de deux moyennes entreprises sur l'agglomération.

 

Frédéric BERNABE fait remonter la mise en difficulté des communes de la présidence Sarkozy suivie sous Hollande à maintenant sous Macron. Il partage les regrets du Maire à propos du million d'euros perdu et à propos de la perte probable d'autonomie des élus locaux en matière d'investissements financiers et des emplois dans les communes.

En résumé, il estime que l'Etat est à la fois celui qui brime et celui que se désintéresse des conséquences de ses brimades. Comme c'est ce que resssentent, dans les manisfestations les citoyens en gilet jaune et une bonne partie de la population.

Très gentiment, Frédéric BERNABE offre un de ces accessoires symboliques au Maire.

Celui-ci le revêtira-t-il pour manifester au milieu de ses administrés contre une politique pseudo-écoligique sur le dos des plus faibles ?

Markemil FIZ D'OUVRIER

Posté par VESOULVOTREVILLE à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2018

Sur le Conseil Municipal du 10/10/2018

La plus grande partie du Conseil a été consacrée au remplacement des adjoints démissionnaires et la nomination de nouveaux conseillers délégués.
On peut saluer l'esprit d'ouverture qui a conduit la majorité municipale à accepter (enfin !) que des membres de l'opposition, dont Frédéric BERNABE puissent assister à des conseils d'école.
Concession probable après les accusations des adjoints démissionnaires.

Posté par VESOULVOTREVILLE à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2018

Articles de presse sur le conseil municipal du 20 septembre 2018

article 1 démission aubry 27 09 2018

article 2 démission aubry 27 09 2018

Posté par VESOULVOTREVILLE à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

A propos du Conseil Municipal du 20 septembre 2018

Les sujets abordés concernent principalement des régularisations de décisions administratives. Elles seront donc adoptées à l'unanimité.

Seule intervention importante : Le rappel par Frédéric Bernabé du rôle de la ligne de chemin de fer Paris-Bâle dans le développement de notre ville.

Le Conseil a été consacré principalement aux démissions de Mme Aubry 1ère Adjointe Mme Gobetti, adjointe chargée des affaires scolaires et Mr Garnier conseiller municipal délégué.

Si certains autres menbres du Conseil jugent injustifiées les critiquent de ces démissionnaires, concernant l'autoritarisme du Maire, elles n'en révèlent pas moins un certain malaise.

Cela ne peut nous étonner, on se souvient du refus du maire, opposé au désir des élus d'opposition d'assister aux conseils d'école, sous prétexte qu'ils y auraient "fait de la politique". C'étaient ses propres termes.

Pensez donc ! Les problèmes de tel ou tel groupe scolaire auraient pû être mis au grand jour ! Pis encore : les enseignnts, encouragés par cette présence d'élus d'opposition, auraient pû se montrer plus exigeants pour leurs élèves !

Des décisions de regroupement d'écoles maternelles, comme celle réalisée par un ancien maire, n'auraient pas pû passer en catimini (à l'époque seuls les communistes s'y étaient opposés par voie de tracts). Bref, les citoyens mieux informés pubilquement auraient pû se manifester sur le moment et par la suite, voter autrement.

Remarque naïve : Mme Gobetti, à l'époque, ne s'est pas opposée au Maire sur ce sujet.

Question toute aussi naïve : La recomposition de la droite "En Marche", depuis la baisse de popularité de notre Président, a-t-elle un rapport avec ces démissions ?

Selon nous, si c'est le cas, cela a peu d'importance pour les salariés, les retraités, contribuables, citoyens malmenés par les politiques libérales de la droite et des sociaux-démocrates. Donc question inutile !

Je m'excuse de l'avoir posée.

 

Par Markemil Fiz d'ouvrier.

Posté par VESOULVOTREVILLE à 16:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2018

La vente de ligne Paris-Bâle - Plance de Markémil Fizdouvrier

Planche Markémil Fizd'ouvrier - La vente de la Paris-Bâle

Posté par VESOULVOTREVILLE à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2018

Compte rendu du Conseil Municipal du 5 février 2018

CR conseil municipal 05 02 2018

Posté par VESOULVOTREVILLE à 16:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]